Deux Coréennes : Rencontre avec Seh-lynn et Jihyun Park

   Samedi 11 Mai 2019


Deux Coréennes : Rencontre avec Seh-lynn et Jihyun Park
  • Email
  • Imprimer
  • Facebook
  • Twitter

Rencontre avec Seh-lynn et Jihyun Park 
Auteures de "Deux Coréennes"
suivie d'une séance de signature
Samedi 11 mai, de 10h à 11h30, à la librairie

 

Nous avons l'immense plaisir de recevoir Jihyun Park et Seh-lynn pour une rencontre autour de leur livre "Deux Coréennes" aux éditions Buchet-Chastel. À cette occasion, la librairie prendra les couleurs de la Corée, ce pays "du matin calme". 

 
"Deux Coréennes est un livre qui délivre un message d’amour : la possibilité de nous aimer les uns les autres malgré les différences qui nous opposent."

 

Deux Coréennes est le témoignage de Jihyun Park, une Nord-Coréenne sensible et courageuse dont la plume de Seh-lynn, auteure sud-coréenne, retrace la vie. Tout en montrant la réalité du régime de Kim Jong-il, elles tentent ensemble de dévoiler comment leur lavage de cerveau respectif a pu affecter leur perception de l’une et de l’autre, leur perception du monde en général.

Jihyun va quitter le pays du « miracle socialiste » pour échapper à la famine et à la dictature à deux reprises. La première fois, elle abandonne son père sur son lit de mort, se retrouve vendue comme esclave en Chine, puis rapatriée de force en Corée du Nord. La deuxième fois, elle s’enfuit de la prison nord-coréenne pour aller retrouver son fils en Chine. En 2008, elle trouvera refuge enfin au Royaume Uni.

Dans cet ouvrage sobre et sans pathos, la Corée apparaît sous une lumière différente de celle des armes nucléaires et des sanctions économiques. Positive et optimiste dans son malheur, Jihyun nous livre, avec une précision du détail, les souvenirs de la famille au matricule 256. Au milieu de ses souffrances, elle se souvient aussi des petits plaisirs de la vie et parvient même à ponctuer son récit de bulles de gaieté.

La voix unique de ces deux coréennes invite le lecteur à partager l’émotion qui naît de l’échange et du dialogue. Elles écrivent pour transmettre la mémoire d’une période bouleversante de l’Histoire, et pour lutter contre l’oubli. Peu importe que l’une soit du Nord et l’autre du Sud, elles parlent la même langue et elles ont un héritage à léguer. Ensemble.  

 

Seh-lynn

 

Jihyun Park

Livre lié à cet événement