£18.30

En stock (expédié sous 48h)

    • Email
    • Imprimer
    • Facebook
    • Twitter
    Coup de coeur des libraires

    Songe à la douceur

    Un roman d’amour mais attention « pas un amour de pacotille », plutôt « le genre d’amour qu’il y a dans les livres ». Eugène et Tatiana se croisent dans le métro à Paris en 2016. Dix ans qu’ils ne s’étaient pas vus. Lui avait pensé à elle cinq ou six fois depuis l’été 2006, elle avait souvent pensé à lui et encore la veille au soir. « Est-ce que trente-cinq minutes ça suffit pour tomber amoureux d’une femme ou retomber amoureux » se demande Eugène après cette rencontre fortuite. Que reste-t-il du sentiment amoureux éprouvé à l’adolescence ? Qu’est-ce qui est différent aujourd’hui ?

    Clémentine Beauvais a « actualisé » le roman de Pouchkine Eugène Onéguine. Vous ne l’avez pas lu ? Aucune importance (vous aurez peut-être envie de le découvrir après). Vous pouvez réciter le poème de Baudelaire qui donne son titre au roman ? Non ? Pas grave. Et à propos de poésie, le roman est en vers libres, ça vous intimide ? Laissez-vous porter, suivez le rythme, la typo vous aidera. Vous serez émus, vous rirez (beaucoup et souvent), vous serez troublés par tant de justesse dans l’expression des sentiments, des atermoiements du cœur, du désir. Lisez ce livre si vous êtes ado, fille ou garçon, et lisez-le aussi si vous avez été ado. Et sinon, offrez-le.

    Véronique