£22.45

Disponible sous 15 jours

    • Email
    • Imprimer
    • Facebook
    • Twitter
    Coup de coeur des libraires

    Groenland vertigo

    Georges, illustrateur en panne d’inspiration, se voit proposer une place sur une goélette pour une expédition de trois semaines au Groenland. Quatorze hommes à bord, parmi eux : un écrivain voyageur, Jorn Freuchen, dont Georges a adapté les nouvelles en BD ; un sculpteur célèbre et mégalo, Ulrich Kloster, qui doit installer sur un iceberg une œuvre monumentale ; un géologue ; un ornithologue, etc. : un équipage de scientifiques, d’artistes et de marins. S’imaginant « devenir le Paul-Emile Victor de la BD », Georges embarque sur l’Aurora. La vie à bord et les expéditions à terre lui réserveront des surprises…

    L’écrivain amateur de whisky est inspiré de Jorn Riel, dont les fameux « racontars » arctiques ont été adaptés en BD par Tanquerelle. Un racontar, explique Riel, « c’est une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge ; à moins que ce ne soit l’inverse ». On pourrait tout à fait appliquer cette définition malicieuse à cet album, à mi-chemin entre le récit de voyage et la fiction. Tanquerelle a vraiment participé à une expédition au Groenland avec Riel, et il y avait à bord un artiste célèbre et imbuvable. Nous ne saurons pas la part de vérité et d’imaginaire, mais peu importe, on a grand plaisir à suivre les aventures de cet aventurier maladroit.

    L’album reprend les codes de Tintin, utilisant une typographie très proche de celle d’Hergé, et une « ligne claire » pour les personnages. Les amateurs retrouveront plein de détails drolatiques qui rappellent l’univers de Tintin. En revanche, le traitement de la couleur est très différent et le résultat est saisissant, notamment quand les paysages s’étalent sur une demi-page ou une page entière.

    Une lecture parfaite pour oublier la grisaille humide d’un hiver londonien.

    Par Véronique